À propos de l’Ancien et Mystique Ordre de la Rose-Croix

Email this to someoneShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+

De temps à autre, certains parmi vous, non membres de l’A.M.O.R.C., m’écrivent pour me demander pourquoi je ne donne jamais d’avis ou de consignes politiques à propos de tel ou tel sujet concernant la vie en société. Il arrive également que l’on me demande ce que je pense de tel ou tel parti ou personnalité politique. Ma réponse est chaque fois la même : l’Ancien et Mystique Ordre de la Rose-Croix est depuis toujours apolitique. De ce fait, ceux et celles qui le dirigent à un moment donné ont un devoir de réserve dans ce domaine et n’ont pas à faire état de leurs opinions. Précisons si besoin est que cette règle s’applique dans tous les pays du monde, lesquels, comme vous le savez, ont des régimes très divers.

L’A.M.O.R.C. compte parmi ses membres des hommes et des femmes dont les idées s’inspirent de tous les grands courants politiques et qui, par conséquent, sont différentes, parfois même opposées. Si ses dirigeants exprimaient leurs opinions ou donnaient des consignes, sans doute plairaient-elles aux uns, mais elles déplairaient nécessairement aux autres, de sorte qu’il y aurait entre ses membres des divergences, des divisions et des incompréhensions mutuelles. Dès lors, l’Ordre deviendrait le théâtre d’un désordre quasi permanent et dévierait du but qui est le sien : transmettre son héritage culturel et spirituel à ceux et à celles qui sont en quête de connaissance et de sagesse.

Le fait que l’A.M.O.R.C. soit apolitique ne veut pas dire qu’il se désintéresse de la marche du monde et du fonctionnement de la société. À titre d’exemple, il a rédigé en 2005 une « Déclaration des devoirs de l’Homme » qui a été publiée dans des revues et des journaux de premier plan, et dont nombre de personnalités civiles, politiques et religieuses ont salué la parution. Quelques années auparavant, en 2001, il avait édité un Manifeste intitulé « Positio Fraternitatis Rosae Crucis », dans lequel ses dirigeants ont donné leur position sur l’état de l’humanité et sur la crise à laquelle elle était (et est toujours) confrontée dans des domaines aussi divers que l’économie, la technologie, la science, la morale, etc.

À son niveau, ce blog se situe dans la lignée de ce que je viens d’expliquer. En effet, parallèlement aux points de vue que je donne régulièrement sur tel ou tel sujet mystique, il m’arrive également d’aborder des problèmes de société. Mais lorsque je le fais, c’est toujours sous un angle philosophique et jamais politique, et c’est toujours en ayant à l’esprit la devise de l’A.M.O.R.C. : « La plus large tolérance dans la plus stricte indépendance. » Par ailleurs, j’insiste souvent sur le fait que les idées exprimées n’ont rien de dogmatique et qu’elles n’impliquent pas la position officielle de l’A.M.O.R.C.

Pour clore ce « point de vue », je voudrais préciser ou rappeler que ce qui est vrai en matière de politique l’est également en matière de religion. Autrement dit, l’A.M.O.R.C. compte parmi ses membres des Chrétiens (catholiques, protestants, orthodoxes), des Juifs, des Musulmans, des Bouddhistes, des Hindouistes, etc., et même des hommes et des femmes qui ne suivent aucune religion particulière. Par ailleurs, ils appartiennent à toutes les races, toutes les nationalités et toutes les classes sociales. En cela, l’Ancien et Mystique Ordre de la Rose-Croix constitue une fraternité internationale et cosmopolite, représentative de toute l’humanité

 

Serge Toussaint
Grand Maître de l’Ordre de la Rose-Croix

Email this to someoneShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+

Articles en relation