A votre avis… sagesse ou folie ?

Email this to someoneShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+

Comme vous le savez certainement, les Kabbalistes s’intéressaient aux oppositions de la vie et en faisaient un objet de réflexion. Parmi celles-ci, on trouvait notamment Sagesse/Folie. Pour les raisons que j’ai expliquées dans divers écrits publiés sur ce blog (« Lettre ouverte aux citoyens et aux citoyennes du monde», «Prophéties des Rose-Croix», « Dialogue imaginaire avec Dieu », etc.), l’époque actuelle est très marquée par cette dualité. Autrement dit, il y a des faits, des situations, des mesures, des décisions et des comportements qui confinent à la folie, et d’autres, fort heureusement, qui traduisent une certaine sagesse, ou du moins une évolution positive des consciences et des mentalités.

Aussi, je vous propose dans cette rubrique d’écrire en une ou deux lignes ce qui, à votre avis, s’apparente à une forme de folie, ou exprime au contraire une forme de sagesse. Pour cela, il vous suffit d’utiliser les deux tableaux prévus à cet effet. Un tel « inventaire » permettra de mettre en évidence les dérives du monde actuel, et en même temps ses avancées. Par voie de conséquence, il contribuera peut-être à des prises de conscience utiles sur les plans individuel et collectif.

Si une situation, une mesure, une décision, un comportement, etc., que vous-même associez à la sagesse ou à la folie figure déjà dans un tableau, n’hésitez pas à l’inscrire à nouveau, avec vos propres mots. Cela permettra de voir les « idées sages » et les « idées folles » qui reviennent le plus. Et s’il arrive qu’une même idée se retrouve dans les deux tableaux, le débat restera ouvert…

> Proposez votre texte en utilisant ce lien

–  FOLIE –
  • Encourager la surconsommation à grands renforts de publicités plus mensongères les unes que les autres.
  • Obliger les gens à se faire vacciner.
  • Les politiciens sont devenus des courtisans qui ne gèrent plus qu’à court terme, en fonction de la durée de leur mandat.
  • Utiliser son talent ou ses dons pour faire du mal à autrui, à soi-même ou à la nature.
  • Ne pas en avoir eu assez…
  • Penser qu’on est meilleur que les autres et que ça nous donne du pouvoir.
  • Enfermer sans jugement.
  • Propager un mensonge.
  • Montrer trop de violence.
  • Ne pas corriger une erreur dont on a connaissance et que l’on peut corriger.
  • Développer les actes de guerre pour s’accaparer les matières premières des autres.
  • Insuffisance des contrôles dans le domaine de la recherche et de la modification génétique.
  • Souiller notre propre eau qui est Source de Vie sur notre belle planète…
  • Euthanasier activement, par exemple en injectant une substance mortelle.
  • La folie des extrêmes ne peut aboutir qu’à des erreurs.
  • Renier sa famille et ses enfants au profit de sa gloire personnelle.
  • Toutes les guerres car elles sont destructives, tuent, blessent et portent atteinte à la personne humaine.
  • La surpopulation.
  • La surexploitation des ressources naturelles.
  • L’égard actuel envers nos ainés : manque de respect, manque d’aide, manque d’amour, manque d’attention médicale, etc
  • Utiliser un poste à responsabilités ou une position de pouvoir pour satisfaire ses intérêts personnels.
  • La recherche du pouvoir, la manipulation et la confusion affaiblissent immanquablement les forces vives et retardent l’évolution des hommes.
  • Ne pas respecter la nature, l’environnement et tous les existants.
  • Rester dans l’ignorance.
  • Toutes formes de cruauté envers les enfants.
  • Toutes formes de fanatisme religieux.
  •  Le non partage des ressources naturelles et alimentaires.
  • Les guerres.
  • Harcèlement, intolérance, dédain, rapportage.
  • Considérer l’argent comme une fin en soi.
  • Déballage de catastrophes par les médias, avec sensationnalisme.
  • Absence d’accord unilatéral mondial sur la protection de l’environnement.
  • Ne pas prendre conscience de sa nature divine.
  •  L’apparence.
  •  L’aveuglement des hommes sur eux-mêmes : leur propre comédie jouée sur la scène terrestre.
  • Le développement de l’individualisme.
  • Individualité sans acceptation de la collectivité, collectivité sans acceptation de l’individualité.
  • Exploitation à outrance des richesses naturelles pour le profit de quelques-uns.
  • Mélange des genres : par exemple, les politiques qui font tout pour passer à la télévision, y compris dans des émissions people, d’où ce que certains appellent « pipolitique ».
  • La trop grande place accordée par les médias à tout ce qui concerne la sexualité (débridée).
  • La téléréalité et autres émissions basées sur le voyeurisme.
  • La ségrégation raciale et sociale.
  • L’adoption d’enfants par des homosexuels, quand ils n’en sont ni le père, ni la mère biologique.
  • Les concours d’air guitare. Pourquoi pas des concours de chant sans chant, de conduite automobile sans voiture, de pêche à la ligne sans ligne, etc.
  • Faire des nouvelles télévisées sensationnalistes, avec seulement ce qui va mal. Cela sème le désespoir.
  • Imposer sa religion.
  • Ne pas respecter les lois de son pays.
  • Vivre dans le regard des autres pour se sentir exister.
  • La spéculation sous toutes ses formes.
  • Le gaspillage outrancier de la nourriture dans les pays riches.
  • La légalisation comme la dépénalisation de la drogue, quelle qu’elle soit.
  • Le poids de la finance moderne sur la destinée de tous les peuples confondus.
  • L’argent, seul dieu et maître.
  • Vouloir faire de l’autre ce que l’on voudrait qu’il soit, plutôt que de l’accepter tel qu’il est, avec ses différences.
  • Acheter des chaussures à 2000 euros.
  • Laisser une multinationale modifier les semences ancestrales données par la nature afin d’imposer des semences modifiées nocives. Nous interdire par la suite la culture de nos graines.
  • L’égoïsme et le fanatisme conduisent ce monde vers sa perte.
  • Se croire sage. Encore plus, vouloir le faire croire aux autres.
  • Utiliser le dénigrement pour discréditer autrui (constat fait à partir du net).
  • Maudire Dieu dans nos épreuves.
  • Manque de respect envers soi-même, les autres et la nature.
  • L’intolérance, la violence, la course à l’argent, le matérialisme, l’indifférence, la surconsommation de certains pays par rapport à d’autres, le fanatisme, les dictateurs, la violence.
  • Le non-respect des lois naturelles et divines.
  • La perte de contact avec Dieu.
  • Faire preuve d’autoritarisme et d’orgueil.
  • Folie que de laisser mourir de faim des êtres humains partout sur notre planète alors que les richesses bien reparties permettraient de nourrir tout le monde.
  • Il faut fuir les séries TV, les téléfilms et les jeux vidéos qui tous les jours font l’apologie des armes et des tueries.
  • Spéculer sur les matières premières pour s’enrichir toujours plus en ne tenant pas compte de ses actes qui mènent à l’appauvrissement de millions d’humains.
  • L’amour du pouvoir est malheureusement plus souvent plus présent que le pouvoir de l’Amour !
  • Être toujours prêt à désigner un bouc émissaire lors de nos tribulations.
  • C’est folie que de croire que la terre et tout ce qu’elle contient nous appartient et que nous en disposons au gré de nos envies sans conséquences pour nous et les générations à venir.
  • L’ignorance humaine.
  • Perdre le sens de la réalité, perdre la vision de ses propres limites.
  • La démesure, l’excès.
  • L’individualisme à outrance, le narcissisme.
  • Refuser d’aimer et d’être aimé.
  • N’être jamais responsable de quoi que ce soit. Pire encore, croire que tout est de la faute des autres.
  • Croire tout savoir.
  • La méchanceté envers les animaux ou les personnes.
  • Vivre dans le mensonge.
  • L’avidité et l’argent dominent le monde. Si nous continuons dans cette voie matérielle, nous allons sombrer dans la folie.
  • Penser que nous avons le contrôle de la vie de nos enfants.
  • Penser que nos enfants nous appartiennent et que leur vie dépend totalement de nous.
  • Essayer d’étendre les capacités physiques, mais aussi psychiques de l’homme par l’utilisation des nouvelles technologies, et ainsi ne plus faire d’efforts pour s’améliorer.

–  SAGESSE –
  • Autoriser l’euthanasie et permettre aux malades en fin de vie de mourir dans la dignité.
  • La liberté de pensée permet aux écoles de Mystères de ne plus être secrètes et de pouvoir semer largement leurs graines de sagesse.
  • Se taire quand ce que l’on a à dire n’est pas une parole de bien. S’abstenir quand ce que l’on veut faire n’est pas un geste de paix.
  • Sage est celui qui ne s’attriste pas de ce qui lui manque, et se satisfait de ce qu’il possède.
  • Aimer la Terre de toutes ses forces, la prendre sur son coeur et ressentir de la compassion.
  • Faire preuve de discernement.
  • Avoir une politique d’intérêt général et de long terme pour tous.
  • Propager une vérité.
  • Montrer calme et beauté.
  • Connaissant une erreur, la corriger ou essayer de la faire corriger.
  • Euthanasie pour les cas désespérés et de grande souffrance.
  • Développement de nouvelles énergies.
  • Eveil de conscience au niveau de notre environnement à l ‘échelle de la planète…
  • Débrancher un malade en phase finale de toute aide médicale.
  • L’intégrité.
  • Les services humanitaires, car ils sont constructifs et aident les individus et les populations.
  • Privilégier l’intérêt général du plus grand nombre dans l’exercice de fonctions électives.
  • Se connaître soi-même pour mieux s’approcher, pour exprimer son être et prendre le soin de partager avec les autres dans nos existences : être heureux car en accord.
  • Soumettre les criminels de guerre à la justice internationale.
  • Respecter la nature qui inclut le genre humain.
  • Rechercher la connaissance.
  • Eduquer la tolérance, l’amour, la morale et la philosophie à ses enfants.
  • Ne pas faire aux autres ce que l’on n’aimerait pas qu’on nous fasse.
  • Tolérer des races, des religions et des cultures différentes des nôtres.
  • Ne plus être l’esclave de l’argent.
  • Fraternité, amour, spiritualité, gentillesse.
  • Considérer l’argent uniquement comme une monnaie d’échange.
  • Etre mesuré en tout.
  • Abolition de la peine de mort.
  • Faire une bonne action par jour.
  • L’authenticité.
  • Admettre la vie extra-terrestre.
  • Éradiquer l’hypocrisie, la calomnie et le factice.
  • S’appuyer sur un passé pour préparer un avenir  tout en vivant un présent conscient.
  • Harmoniser individualité et collectivité.
  • De plus en plus de personnes sont conscientes de l’urgence de protéger notre habitat : la terre.
  • Avènement d’un gouvernement européen puis mondial.
  • La philosophie rosicrucienne.
  • L’interdiction en France d’exploiter le gaz de schiste.
  • Cultiver en soi toutes les pensées et les gestes de paix.
  • Fermer nos oreilles à la médisance, et cultiver la compréhension et le respect de l’autre.
  • Respecter une bonne hygiène de vie pour conserver sa santé.
  • Écouter son cœur et apprendre de ses erreurs.
  • Faire preuve de tolérance, notamment dans les domaines de la religion et de la politique.
  • Savoir poser des interdits aux enfants et ne pas céder à leurs caprices.
  • Passer du temps avec ceux que l’on aime et savoir les écouter.
  • Ne pas culpabiliser pour nos erreurs tout en essayant de les réparer.
  • Considérer l’autre comme son égal et faire preuve de compréhension plus que de jugement vis à vis de ses actes.
  • Être conscient de ce qui a de la valeur.
  • Il faut à notre monde plus d’altruisme.
  • Accepter sa part de folie. Ensuite Travailler dessus ou s’en détacher.
  • Prise de conscience de la souffrance des autres (même si cela n’est pas encore suffisant à mon sens).
  • Faire montre d’ humilité en toutes circonstances.
  • Le respect de soi-même, des autres et de la nature.
  • L’écoute, l’empathie, l’amour universel, le partage, le don de soi pour le bien commun
  • La transmission de ses valeurs.
  • La Connaissance.
  • Croire en un avenir meilleur en travaillant à son propre perfectionnement et à celui de l’humanité.
  • Sagesse de la part de ce gagnant du loto d’une très grosse somme et qui en donne, de manière anonyme, les 3/4 à des associations caritatives
  • Prendre le temps pour observer la vie tout autour de soi. S’arrêter pour se mettre en contact avec un insecte, un arbre ou un humain. Se poser tout simplement pour apprécier tout ce qui nous entoure et en fait la richesse de notre vie.
  • Écouter l’autre et ne pas succomber au « moi je ».
  • Investir massivement dans la création d’emplois locaux, c’est redonner de la dignité humaine aux personnes dépourvues de finances.
  • Le pouvoir de l’Amour est bien plus grand que l’amour du pouvoir !
  • Le principe de vie « du juste milieu ».
  • Nous souvenir que nous sommes de passage sur La terre, que tout nous y est prêté par grâce et par amour, pour le plus grand bien de notre évolution et celle de l’humanité toute entière.
  • L’engagement social.
  • Se positionner à plusieurs angles de vue et tenter de comprendre, partager, rapprocher, voire concilier.
  • Aimer ce qu’il y a de plus beau chez l’autre.
  • Apprécier les petites choses de la vie.
  • Donner le meilleur de soi en toute simplicité.
  • Etre un exemple de bienveillance, d’altruisme, de générosité, de patience, d’humilité,… bref des vertus de l’âme.
  • Etre compréhensif et doux.
  • Savoir quand dire « non ».
  • Créer l’harmonie dans notre milieu de vie par nos pensées, nos paroles et nos actions.
  • Prendre soin des autres de toutes les manières possibles.
  • Tout en étant très lucide, voir le côté positif des choses, des événements.
  • Aimer le Beau et le Bien au point de vouloir faire le Beau et le Bien en tout temps.
  • Reconnaître ses faiblesses et ses erreurs et tout faire pour s’améliorer. Autrement dit, travailler sur soi en permanence pour devenir meilleur.
  • Apprendre aux enfants à devenir des êtres respectueux, responsables et vertueux.
  • Etre vrai et franc tout en étant diplomate.
  • Quand c’est nécessaire, savoir être ferme tout en étant juste dans le ton et les propos.
  • Un retour à l’ordre naturel des éléments et de la place de chaque être sur la terre. Il s’agit de vivre et de réapprendre à vivre avec ce que nous possédons déjà, en accord avec nous-même.
  • Comprendre que tout ce que nous rencontrons dans notre vie est une occasion de nous exprimer et de faire un choix.
  • Demeurer dans la vérité qui affranchit le cœur de toute aliénation.
  • Chaque nouveau jour est une opportunité de nous racheter et d’aimer.
  • Chercher à s’élever spirituellement, en réduisant ses défauts et en développant ses propres qualités, et en étudiant les lois qui régissent l’univers, la vie en général et celle de l’homme en particulier.
Email this to someoneShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+