À propos de l’Association des Amis de l’A.M.O.R.C.

Email this to someoneShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+

Chaque mois, vous êtes plusieurs milliers à vous connecter sur ce blog et à parcourir ses différentes rubriques, notamment les « Lettres ouvertes » et les « À propos de… », auxquels certains d’entre vous apportent des commentaires. Aussi, je vous remercie de le faire vivre et de contribuer, par son intermédiaire, à partager avec d’autres des réflexions sur des thèmes philosophico-mystiques ou sur des sujets de société. Ces remerciements sont d’autant plus sincères que je n’ai jamais reçu en réponse des propos négatifs ou malveillants, ni même polémiques. Certes, on note entre eux des approches différentes, mais plutôt que de s’opposer ou de se contredire, ils se complètent, ce que je trouve à la fois inspirant et enrichissant.

Il arrive régulièrement que certains parmi vous me fassent part de l’intérêt qu’ils portent à l’A.M.O.R.C. et m’expliquent qu’ils aimeraient en faire partie, tout en ajoutant qu’ils craignent de ne pas avoir le temps d’étudier correctement ses enseignements, les uns en raison d’une activité professionnelle trop prenante, les autres parce qu’ils sont très sollicités sur le plan familial, sans parler des étudiants qui se sentent déjà débordés par tout ce qu’ils ont à lire et à apprendre. En réponse à leur inquiétude, il me semble utile de préciser que l’étude des monographies transmises chaque mois aux membres de l’Ordre ne nécessite qu’environ une heure d’étude par semaine. Très sincèrement, cela me semble peu par rapport aux bienfaits que l’on en retire.

Cela étant, on peut ne pas être membre de l’A.M.O.R.C. et s’inspirer néanmoins de sa philosophie. Or, puisque vous faites partie de ceux et de celles qui consultent régulièrement ce blog et probablement les différents sites de l’Ordre, nul doute que vous avez désormais une bonne idée de la manière dont les Rosicruciens conçoivent l’existence et des idéaux qu’ils poursuivent. Par conséquent, il ne tient qu’à vous d’en faire une source d’inspiration et de mener une vie empreinte de rosicrucianisme. Je sais d’ailleurs que c’est ce que font de nombreux sympathisants de l’A.M.O.R.C. à travers le monde.

Il se peut que certains et certaines d’entre vous, bien que ne souhaitant pas s’affilier à l’Ordre lui-même, éprouvent le désir de lui manifester leur sympathie et leur soutien. Dans ce cas, la possibilité vous est donnée de devenir membre de l’Association des Amis de l’A.M.O.R.C. Si vous faites ce choix, nous vous adresserons une carte attestant de votre appartenance à cette Association, puis vous recevrez tous les trimestres la revue Rose-Croix et un bulletin de liaison. Dès lors, vous serez considéré, non seulement comme un sympathisant de l’A.M.O.R.C., mais également comme l’un de ses amis. De toute évidence, je serais heureux de vous compter parmi les membres actifs de l’A.A.A. Naturellement, il vous sera toujours possible, à quelque moment que ce soit, de mettre fin à cette affiliation, sans devoir vous justifier.

Si vous souhaitez de plus amples explications sur l’Association des Amis de l’A.M.O.R.C., je vous invite à consulter le site internet qui lui est consacré : www.amis-rose-croix.fr Peut-être éprouverez-vous le désir d’en faire partie et de rejoindre ainsi tous ceux et toutes celles qui en sont déjà membres ?

 

Serge Toussaint
Grand Maître de l’Ordre de la Rose-Croix

Email this to someoneShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+