A propos de la starisation

Email this to someoneShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+

Notre époque, plus que toute autre peut-être dans l’histoire de l’humanité, est marquée par l’importance qui est accordée à la célébrité, au point qu’il existe un “star-system” destiné à “fabriquer” des stars et à maintenir plus ou moins artificiellement le statut de celles qui y ont accédé. On ne compte plus le nombre de magazines et d’émissions de télévision qui vivent de ce système et l’alimentent, non sans arrière-pensées mercantiles.

Depuis toujours ont émergé des personnalités exceptionnelles dans les domaines de la chanson, de la musique, du cinéma, du sport, etc., et l’on peut comprendre qu’elles aient suscité et suscitent encore l’admiration du public. Nombre d’entre elles n’ont pas voulu ce statut, mais l’ont obtenu en raison de leur talent et de leur travail. Certes, il est agréable de voir son mérite reconnu, mais à moins d’avoir un ego surdimensionné, cela ne suffit pas à rendre heureux et finit même par devenir pesant. Il me semble évident que la célébrité, notamment lorsqu’on ne l’a pas souhaitée, est plus un inconvénient qu’un avantage.

Au risque de paraître quelque peu “rabat joie”, je comprends mal que l’on puisse aduler une “star” (qu’elle ait ou non souhaité ce statut, qu’elle le mérite ou non), au point de faire de cette adulation, sinon sa raison de vivre, du moins son idéal de vie. Or, chacun sait que certains chanteurs, musiciens, acteurs, sportifs, animateurs, etc., font l’objet d’un culte qui confine au fanatisme. Personnellement, cela m’attriste, car j’y vois l’expression d’un certain vide intérieur et de la nécessité, pour certaines personnes, de vivre par “star” interposée.

S’il est bien de susciter des vocations et de permettre à des personnes qui ont du talent de l’exprimer, en faire le support d’une industrie qui nourrit le culte de la personnalité et qui s’en nourrit constitue une forme de manipulation mentale, d’autant plus que le “star-system” oublie et abandonne ses “stars” aussi vite qu’il les a fabriquées. Bien souvent, la gloire ainsi acquise ou conquise est aussi destructrice qu’éphémère.

De nos jours, par émissions de télévision interposées, on fait croire aux gens, notamment aux jeunes, que le but de l’existence est de devenir célèbre et riche, si possible rapidement et sans trop d’effort. Il s’agit là aussi d’une forme de manipulation mentale qui crée beaucoup de désillusions. Assurément, la célébrité et la richesse ne constituent pas un but en soi et ne suffisent pas à être heureux. Par ailleurs, rien de noble et de durable ne s’obtient avec rapidité et facilité. Dans quelque domaine que ce soit, le travail et l’effort ont toujours été à la base de la vraie réussite.

 

Serge Toussaint
Grand Maître de l’Ordre de la Rose-Croix

Email this to someoneShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+