« L’intégrité ne doit pas se limiter à entretenir des relations sincères avec autrui. Elle concerne également la manière dont nous appliquons à notre propre vie les principes moraux que nous défendons auprès des autres. Or, l’homme, en raison de ses faiblesses, a tendance à mieux parler du bien qu’à le faire, d’où l’expression : “Faites ce que je dis, pas ce que je fais”. Nous devons donc nous efforcer de vivre le plus conformément possible à nos idées, afin d’être un exemple pour nous-mêmes et de nous sentir en accord avec notre conscience. En ce sens, l’hypocrisie n’est pas uniquement l’attitude qui consiste à manquer de franchise dans nos rapports humains. Être hypocrite, c’est aussi se trahir soi-même et s’autoriser des comportements que nous savons être mauvais et que nous réprouvons chez ceux qui en font preuve. »

Extrait du livre «  L’idéal éthique des Rose-Croix »

Partager

Partager avec vos amis !

error: Alerte: Contenu protégé