Au sujet de la chaîne de la vie

« Le Big Bang marqua le passage du “Dieu non manifesté” au “Dieu manifesté”, selon un plan conçu et mis en œuvre par Lui. La Création a donc été planifiée par une Intelligence ordonnatrice qui œuvre à travers elle au moyen de lois excluant toute intervention du hasard, et ce, dans un but précis : permettre à tous les êtres qui la peuplent de contribuer, chacun à son niveau et à sa manière, à l’évolution de l’Âme universelle. Sur Terre, ce processus évolutif opère depuis le règne minéral jusqu’au règne humain, en passant par les règnes végétal et animal. En l’état actuel des choses, c’est l’être humain qui occupe le niveau le plus avancé dans la chaîne de la vie, telle qu’elle se manifeste sur notre planète. S’il en est ainsi, c’est parce que l’Âme universelle en lui s’exprime de manière individuelle. Autrement dit, il possède une personnalité animique et son corollaire : la conscience de soi, ce qui est le cas également des animaux les plus évolués. »

Extrait de «  Plaidoyer pour une écologie spirituelle »