Au sujet de la science

« D’une manière générale, la science a toujours tendance à être matérialiste dans son approche des choses et dans sa manière de les expliquer. Cela dit, il faut reconnaître que depuis quelques années, un certain nombre de scientifiques ont renoué avec la spiritualité et font preuve d’un rationalisme éclairé dans leurs recherches, et ce, dans des domaines très divers. Tout en partant du connu pour tenter d’appréhender l’inconnu, ils admettent bien volontiers que la raison ne peut pas tout expliquer, et qu’il n’est pas déraisonnable d’envisager une Cause transcendantale à l’origine du monde manifesté et des nombreux phénomènes qui lui sont propres. Ainsi, sans nécessairement poser l’existence de Dieu comme postulat, ils reconnaissent implicitement qu’elle peut être une réponse privilégiée à nombre de mystères concernant l’univers, la vie sur Terre, la destinée humaine… Une telle attitude de leur part est admirable, car vouloir tout expliquer rationnellement conduit tôt ou tard à l’impasse et nourrit souvent l’intolérance et le sectarisme. »

Extrait de «  L’utopie rosicrucienne »