Au sujet de la tempérance

« Puisque l’homme est un être qui pense, parle et agit, il doit s’efforcer d’être tempéré dans ses actions, mais également dans ses paroles et dans ses pensées. Pour des raisons évidentes, il est impossible d’avoir un comportement modéré si notre mental est lui-même agité. À ce sujet, l’expression “mettre de l’ordre dans ses idées” est très significative, car elle laisse supposer que l’on ne peut être serein si l’on est perturbé sur le plan intérieur. C’est donc au plus profond de nous-mêmes qu’il faut poser les bases de notre équilibre. Pour y parvenir, le mieux est de commencer chaque journée en se donnant des priorités et faire ensuite abstraction de tout ce qui pourrait nous en détourner. Cela implique une certaine forme de discipline et la volonté de rester calme en toute circonstance. Cela nécessite également de savoir prendre du recul par rapport aux événements, afin que nos décisions soient exemptes de toute précipitation. »

Extrait de «  L’idéal éthique des Rose-Croix »