« La plupart des miracles correspondent à des faits ou à des phénomènes résultant de lois naturelles, universelles ou spirituelles que l’on est incapable de comprendre à un moment donné de nos connaissances scientifiques. C’est pourquoi nombre d’entre eux se “démiraculisent” au fur et à mesure que la science progresse. »

Extrait de « L’ontologie des Rose-Croix »

 

Partager

Partager avec vos amis !

error: Alerte: Contenu protégé