« Bien que le règne humain soit le plus évolué de la nature, il n’a aucun droit sur les autres règnes, notamment sur les animaux. En tant que créatures vivantes, ils sont également des véhicules de l’Âme universelle et évoluent sur le plan spirituel. En ce sens, ils participent pleinement à l’Évolution et occupent une place à part entière dans le Plan divin. Nous devons par conséquent les considérer comme nos “petits frères” et leur témoigner tout notre amour, car la fraternité doit inclure tous les êtres que la vie a mis au monde. Pour ma part, je considère que les animaux sont des hommes en devenir, notamment ceux qui appartiennent aux espèces les plus évoluées. Ne dit-on pas, à propos de certains d’entre eux, qu’il ne leur manque que la parole ? »

Extrait du livre «  Plaidoyer pour une écologie spirituelle »

 
error: Alerte: Contenu protégé

Partager

Partager avec vos amis !