« Le temps n’est pas une réalité matérielle, en ce sens qu’il est impossible de le percevoir en tant que phénomène. En fait, il est un état de conscience objectif. Pour s’en convaincre, il suffit de considérer ce qui se produit lorsque nous dormons d’un profond sommeil : les heures s’écoulent au même rythme que lorsque nous sommes éveillés, mais nous n’en sommes pas conscients objectivement. Paradoxalement, un rêve de quelques minutes nous fait vivre intérieurement des événements dont la durée nous semble infiniment plus longue. Vous savez également que le temps “passe vite” lorsque nous sommes très occupés. Inversement, il n’en “finit pas de s’écouler” lorsque nous nous ennuyons ou faisons quelque chose qui nous déplaît. Ces quelques exemples montrent qu’il recouvre une notion relative que l’on ne peut réduire à des données numériques. »

Extrait de «  L’ontologie des Rose-Croix »

 

Partager

Partager avec vos amis !

error: Alerte: Contenu protégé