De « Notre-Dame » de Paris à « Notre-Mère » la Terre

par Serge Toussaint, Grand Maître de l’Ordre de la Rose-Croix

Le monde entier, et pas seulement la France, a été bouleversé par l’incendie qui a ravagé « Notre-Dame » de Paris, cathédrale emblématique de la Chrétienté, joyau de l’architecture gothique, chef-d’œuvre du patrimoine mondial, témoin silencieux de l’Histoire. Comme beaucoup, j’ai vu les images de ce qui s’apparentait à une agonie infiniment lente et douloureuse, partagée par ceux et celles qui, impuissants et résignés, y assistèrent en direct ou par écran interposé. C’est alors qu’une vision me traversa l’esprit : celle de « Notre-Mère » la Terre, ce Temple universel, commun à tous les êtres humains, qui lui aussi tremble sur ses bases. Nous le savons, nous le voyons, mais nous ne faisons rien ou si peu pour éviter ce qui semble inexorable : la destruction graduelle de notre environnement et, à moyen terme, la disparition de notre humanité, ou du moins d’une grande partie. Mais là, il sera certainement trop tard pour pleurer et reconstruire…