Hommage à Gérard Palaprat

Email this to someoneShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+

C’est avec tristesse que je viens d’apprendre le décès de Gérard Palaprat. J’ai toujours aimé ses chansons en raison de l’humanisme, de la spiritualité et du mysticisme qui s’en dégagent. Dans les années 70, « Fais-moi un signe », « Svasti », « L’homme tu ressembles à Dieu », « La source du bonheur », « Il était écrit », « S’aimer davantage », « Ami », « I shin den shin » et tant d’autres succès lui ont valu la célébrité.

Les années passèrent pour lui comme pour tous, certes avec leur lot de plaisirs, de joies et de bonheurs, mais aussi de difficultés, d’épreuves et de déceptions. Il ne fut pas épargné, mais jamais il ne perdit la foi ni l’inspiration ; c’est plutôt le public qui devint moins réceptif à ce genre de chansons, peut-être en raison de l’individualisme et du matérialisme montants.

En 1995, le « hasard » voulut que l’on se rencontre. Il insista pour devenir membre de l’A.M.O.R.C. et le resta jusqu’à son dernier souffle. Le sachant plutôt seul et souvent dans la peine, je l’appelais régulièrement au téléphone et essayais de le réconforter. Voici quelques mois, il m’informa qu’il avait une tumeur sur les cordes vocales, laquelle, malheureusement, dégénéra…

Parmi les chansons qu’il composa, il y a « Le bateau de cristal ». Je l’ai souvent écoutée à titre personnel, mais aussi chaque fois que j’apprenais la mort d’un être cher ou d’un ami. Aujourd’hui, je vais la « mettre en boucle » en pensant à Gérard. Il était profondément mystique, croyait à la réincarnation et aspirait de toute son âme à connaître Dieu. Puisse-t-Il lui faire un signe et lui accorder la Paix Profonde si chère aux Rosicruciens…

Si vous avez connu Gérard Palaprat à travers ses chansons, je vous invite à lui rendre hommage en le visualisant à bord de son « bateau de cristal »…

Avec mes pensées les plus fraternelles.

Serge Toussaint
Grand Maître de l’A.M.O.R.C.

Email this to someoneShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+