A propos du végétarisme

Assez régulièrement, il m’est demandé, en conférence ou par courrier, si le végétarisme est souhaitable lorsque l’on mène une quête spirituelle. Très sincèrement, je ne pense pas que le fait de ne jamais manger de viande soit un atout dans ce domaine. Je connais des végétariens athées et matérialistes, et des non végétariens croyants et spiritualistes. Ce qui importe alors, c’est l’intérêt que l’on accorde à la spiritualité et le comportement qui en résulte, ce qui fit dire au Maître Jésus : «L’important, ce n’est pas ce qui entre dans la bouche de l’homme, mais ce qui en sort».

Lire la suite