Texte à méditer 15

« Qu’elles soient naturelles, universelles ou spirituelles, les lois divines sont immuables, en ce sens que les mêmes causes produisent toujours les mêmes effets, et ce, aussi bien dans le monde physique que métaphysique. Comme en témoignent les merveilles que l’univers et la nature révèlent à nos yeux, elles sont également parfaites. Par ailleurs, lorsque l’on considère ce que l’homme a accompli de plus beau et de plus utile dans les sciences, les arts, la littérature, l’architecture, etc., et lorsque l’on songe aux sentiments les plus nobles qu’il est capable d’éprouver et d’exprimer pour son propre bien et celui d’autrui (amour, amitié, compassion, émerveillement, etc.), on ne devrait pas douter qu’il possède en lui quelque chose de divin… »

Extrait de «  L’ontologie des Rose-Croix »