Texte à méditer 20

« D’un point de vue spiritualiste, la vie ne se limite pas aux règnes végétal, animal et humain. Elle s’exprime également à travers un règne que l’on peut qualifier de “suprahumain”. Celui-ci est formé des âmes des défunts, lesquelles sont dans l’attente de se réincarner. À l’instar de celles qui animent les hommes, les femmes et les enfants qui vivent actuellement sur Terre, elles sont plus ou moins évoluées, comme elles l’étaient lorsqu’elles étaient incarnées. Autrement dit, elles intègrent en leur essence un degré plus ou moins grand de Conscience universelle et, de ce fait, ne se situent pas sur les mêmes plans dans l’au-delà. Le moment venu, nous rejoindrons celui qui correspond à notre niveau d’évolution intérieure et renaîtrons alors dans le règne suprahumain. Ce faisant, nous accéderons à une dimension transcendantale de la nature et de l’univers, dimension que nous pouvons néanmoins pressentir ici-bas au moyen de la méditation et autre forme de communion spirituelle. »

Extrait de «  Plaidoyer pour une écologie spirituelle »