Questions philosophiques

Ce livre se présente sous la forme d’une série de questions philosophiques concernant des sujets mystiques comme les origines de la Création, l’âme humaine, l’après-vie, la finalité de l’existence, le libre arbitre, etc., ou des problèmes de société comme la laïcité, la peine de mort, le suicide, l’euthanasie, le don d’organe, etc. Cette série de questions-réponses permet de comprendre en quoi consiste le mysticisme rosicrucien, tel que l’A.M.O.R.C. le perpétue à travers son enseignement et sa philosophie.

Questions phllosophiques

Avant-propos

« Cher lecteur,

La plupart des gens pensent que la philosophie est un domaine réservé à une élite intellectuelle qui a été formée dans ce but et dont c’est l’apanage. C’est pourquoi nombre de personnes s’interdisent de réfléchir sur des questions dites philosophiques, considérant à tort qu’elles n’en ont pas l’intelligence ou que ce n’est pas de leur ressort. Pourtant, le mot « philosophie » provient du grec « philosophos », qui signifie littéralement « amour de la sagesse ». Par extension, il veut dire « science de la vie ». Cela suppose que tout individu qui aspire à la sagesse et s’intéresse aux mystères de la vie est un philosophe dans l’âme, quels que soient son niveau d’études et sa formation.

Si vous avez ce livre en mains, c’est probablement parce que la philosophie, au sens académique ou littéral du terme, exerce un attrait sur vous. Comme vous le constaterez, il se présente sous la forme d’une série de questions-réponses. À l’origine, ces questions m’ont été posées par des membres de l’Ancien et Mystique Ordre de la Rose-Croix. Elles sont donc traitées sous l’angle de la philosophie rosicrucienne, laquelle est à la fois humaniste et spiritualiste. Cela dit, j’ai pensé que les réponses apportées pouvaient intéresser toute personne qui s’interroge sur des sujets mystiques comme Dieu, l’âme humaine, l’après-vie, la finalité de l’existence, le libre arbitre, etc., ou sur des problèmes de société comme la laïcité, la peine de mort, le suicide, l’euthanasie, le don d’organes, etc.

Vous noterez que certaines réponses se recoupent. Ceci permet de compléter les explications données sur tel ou tel sujet au fil des pages, et de les traiter d’une manière quelque peu différente. Naturellement, elles n’ont rien de dogmatique, de sorte que chacun est entièrement libre d’y souscrire ou non. Par ailleurs, elles ne sont pas exhaustives et pourraient être davantage développées. Dans cet ordre d’idée, je vous invite à y réfléchir par vous-même, d’où le sous-titre : « Et vous, qu’en pensez-vous ? »

Avec mes pensées les plus fraternelles. »

Editeur : DRC – avril 2008
258 p. – ISBN : 978-2-914226-30-6

Partager cet article
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur linkedin

Articles récents

Articles similaires