Rose-Croix et médias

Le terme « médias » couvre un champ très vaste. D’une manière générale, il désigne l’ensemble des moyens permettant de diffuser des informations au public. Durant des décennies, ce sont les journaux, la radio et la télévision qui furent utilisés dans ce but. Désormais, il faut compter avec internet, étant entendu qu’il ne peut être considéré comme un média “conventionnel”. Par ailleurs, il est tout autant un vecteur d’information que de désinformation, tout internaute ayant la possibilité de s’exprimer librement sur n’importe quel sujet, et ce, de façon anonyme s’il le souhaite. En cela, la “toile”, en l’état actuel des choses, reflète le meilleur et le pire de la société.

Les médias

De nos jours, il existe une grande défiance à l’égard des médias classiques, cette défiance étant entretenue notamment par les adeptes du complotisme, hélas de plus en plus nombreux. En ce qui me concerne, je pense pourtant qu’ils sont plus fiables qu’internet, devenu malheureusement la première source d’“information” et de “culture” pour un grand nombre de personnes. Certes, il y a des journalistes qui manquent d’objectivité, sont sous influence et font mal leur travail. Mais il en est ainsi dans toutes les professions, car aucun être humain n’est parfait dans ce qu’il est et dans ce qu’il fait. Aussi, je trouve injuste de mépriser les journalistes par principe, comme certains le font.

Contrairement à la Franc-Maçonnerie, à laquelle il est parfois comparé à tort, l’Ordre de la Rose-Croix a rarement fait l’objet d’articles ou d’émissions destinés à présenter au public son histoire, son enseignement et sa philosophie, tout du moins en France. C’est là, non pas un reproche, mais un constat. Néanmoins, la plupart des journaux nationaux et des radios régionales acceptent d’annoncer les conférences publiques qu’il présente de temps à autre, ce que nous apprécions. Par ailleurs, des revues spécialisées nous ont ouvert leurs colonnes pour des articles de fond et continuent à le faire, comme en témoigne le dossier de presse de l’A.M.O.R.C., accessible sur internet.

Rose-Croix et médias

En France, la plupart des médias se font un devoir de suivre une ligne éditoriale laïque, ce que je comprends (bien que certaines chaînes de télévision diffusent régulièrement des émissions religieuses). Dans ces conditions, on voit mal comment un journal, une radio ou une télévision de premier plan pourrait éprouver de l’intérêt pour l’Ordre de la Rose-Croix, au point de donner la parole à ses responsables. En effet, son enseignement et sa philosophie étant spiritualistes, le discours tenu risquerait fort d’être interprété comme contraire à l’esprit de laïcité revendiqué par ces médias. De même, les lecteurs, auditeurs et téléspectateurs pourraient s’interroger sur les fondements d’une telle initiative.

Bien que l’A.M.O.R.C. ne soit pas prosélyte, il ne cache pas son existence et se fait connaître à ceux et celles qu’il est susceptible d’intéresser. Ne pouvant compter pour cela sur l’aide des médias, c’est au moyen d’internet qu’il le fait. Sans doute avez-vous déjà consulté son site général : www.rose-croix.org ? Si ce n’est pas le cas, je vous suggère de vous y reporter et de parcourir ses diverses rubriques : Histoire, Enseignement, Philosophie, Revues, Textes, Vidéos… Ce faisant, vous pourrez vous faire une idée générale de ce qu’il est et n’est pas, ne serait-ce qu’à titre informatif et culturel.

Partager cet article
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur linkedin

Articles récents

Commentaires récents

Articles similaires