Rose-Croix et complotisme

Au cours de ces dernières décennies, la « théorie du complot » n’a cessé de se développer à travers les réseaux sociaux et fait de nos jours des millions d’adeptes à travers le monde. D’une manière générale, cette théorie, devenue une vérité pour ceux et celles qui y croient, laisse entendre qu’il existe des groupes d’individus qui s’emploient à orienter la marche du monde au moyen de pressions et d’actions diverses, au besoin en ayant recours à des actes criminels : enlèvements, assassinats, attentats, sans parler de l’usage pervers qu’ils feraient de l’intimidation, du chantage et autres formes de manipulation. On ne compte plus le nombre de sites internet qui se consacrent à alimenter les thèses complotistes.

La théorie du complot

En cette période où les instances politiques, économiques, scientifiques, religieuses et médiatiques font l’objet d’une grande défiance, la théorie du complot est surtout influente chez ceux qui ont tendance à chercher des boucs émissaires pour expliquer l’origine des difficultés sociales, économiques ou autres auxquelles eux-mêmes ou leur pays sont confrontés à un moment donné. Dès lors, ils lancent ou relayent des rumeurs censées accréditer leurs croyances, leurs convictions, leurs certitudes, leurs doutes…, souvent d’une manière aussi catégorique que vindicative. Malheureusement, il y a toujours des personnes qui, pour diverses raisons, se laissent convaincre par ce genre de rumeurs et les relayent à leur tour sur internet.

Certes, il y a des groupes d’individus qui utilisent des réseaux et font du lobbying pour défendre leurs intérêts. C’est une pratique qui existe dans tous les secteurs de la société : politique, économique, technologique, médiatique, scientifique, religieux, sportif, etc. On peut le regretter, mais penser que tous ces groupes cherchent à contrôler le monde, le cas échéant en utilisant des méthodes mafieuses, est très excessif. Qu’on le déplore ou non, il est “naturel” de se regrouper et de s’unir pour obtenir satisfaction ; c’est là une expression de l’instinct grégaire. Y voir systématiquement une conspiration et un désir malsain de comploter contre une partie de la population, voire contre l’ensemble de l’humanité, dénote un manque de discernement et une défiance irraisonnée.

Rose-Croix et complotisme

L’observation montre que les adeptes du complotisme l’utilisent le plus souvent à l’encontre des personnes qu’ils n’aiment pas en raison de leur nationalité, de leur culture, de leur profession, de leur religion, de leur philosophie, de leurs idées politiques, de leurs idéaux… Au lieu de chercher à les connaître et à les comprendre, ils préfèrent les stigmatiser et les rendre responsables de ce qu’ils réprouvent dans le fonctionnement de la société ou le comportement de certains individus. En cela, la théorie du complot est une posture idéologique et sectaire qui permet de justifier la discrimination et autres formes d’exclusion. Dans les cas extrêmes, elle traduit une forme de paranoïa chez ceux qui la soutiennent et qui, finalement, deviennent eux-mêmes des comploteurs. Quoi qu’il en soit, les responsables de l’Ancien et Mystique Ordre de la Rose-Croix n’accordent aucun crédit au complotisme, et même le dénoncent.

Le domaine de l’ésotérisme est lui aussi la cible de certains adeptes du complotisme. C’est ainsi qu’il existerait selon eux une « Grande Fraternité Noire », formée d’occultistes qui s’emploieraient, au moyen de pratiques aussi obscures que secrètes, à répandre le mal parmi les hommes. En cela, elle agirait en opposition avec la « Grande Fraternité Blanche », formée d’Initiés qui œuvreraient au service du bien. On est là dans le fantasme. Il est vrai que le monde est malheureusement chaque jour le théâtre d’événements injustes, tragiques, dramatiques, criminels…, mais la grande majorité d’entre eux ont leur cause dans les comportements individuels et collectifs des êtres humains. Les autres relèvent parfois d’une notion que nous avons tendance à rejeter ou à refuser et qui n’a rien de complotiste : la fatalité.

Partager cet article
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur linkedin

Cet article a 13 commentaires

  1. Angélique A

    Merci d’aborder ce sujet qui actuellement fait trop facilement partie d’un langage commun employé pour bien souvent détourner le regard de la Vérité et noyer le poisson. Et en effet, la question est en ce cas “A qui cela sert? “.  Le groupe, la société, le monde, l’organisation, etc, ce sera toujours un regroupement de personnes, donc d’individus. Un réseau n’agit pas en soi, mais ce sont les personnes membres de ce réseau, quel qu’il soit, qui agissent. Le tout commence donc par la volonté d’un individu, qui agit pour son intérêt ou pour un intérêt collectif, disons même totalement altruiste et humaniste. Il est vrai que seul il est difficile d’atteindre quelque chose sur une grande échelle. Mais, cette paranoïa du complot existe chez les groupes et groupuscules ou l’intérêt personnel et souvent égoïste passe avant tout. Car pour combler cet intérêt personnel, l’individu va donc à la recherche d’un autre individue qui a le même intérêt personnel et qui sera d’accord de soutenir ce premier pour satisfaire aussi le sien, puis un troisième, etc… Tant que cet intérêt reste personnel, tôt ou tard, cela aura par la multiplication et l’ampleur un effet négatif, car l’un ou l’autre marchera sur les plates-bandes de l’autre ou des autres, les tensions prendront place, les querelles et les actions pour récupérer ce qui est perdu iront de plus belles, comme une spirale descendante vers les bassesses du monde.Au moins ils arrivent à leur fin, au plus ils inventent des calomnies, des histoires fallacieuses, tombent dans la paranoïa qui inclus les théories de complot, car ils ne veulent plus ou ne peuvent plus accepter la vérité. Ils sont tellement noyé dans leurs propres mensonges, qu’ils ne voient parfois plus la différence. Leurs système mis en place oscillera et se renversera comme une statue dont le socle n’était pas solide. Ce qui veut aussi dire que chaque groupe formé par des intérêts personnels, éclatera tôt ou tard. Et, je plains ces individus, car c’est signe de sérieux troubles de comportement.En toute conscience, restons vigilants de ne pas se laisser emporter par ces discours, mais  soyons responsables de nos actes et inspirons ceux qui veulent bien entendre, d’agir pour un monde meilleur pacifiquement, solidairement et positivement. L’humain est fondamentalement altruiste et non égoïste.

  2. Anne-Marie K

    La théorie du complotisme me semble être née de diverses réalités qui sont interprétées avec exagération, une bonne dose de fantaisie et des informations incomplètes. Mais rien n’est comme il le parait…

    En effet, il est vrai que l’homme est enclin au pouvoir, à l’égoïsme, à s’enrichir, à dominer. Cela est valable aussi bien pour les individus que pour les groupes, qui sont évidemment composés d’individus. Il suffit d’ouvrir l’œil pour voir comment par exemple la haute finance, les multinationales, les religions etc. exploitent les hommes, nous rendent dépendants et nous influencent, ceci au niveau mondial, afin d’atteindre leurs buts. Il est également bien connu par qui la politique est influencée, mais certainement pas par le citoyen commun, ses attentes et ses besoins.

    Il est vrai aussi que la fatalité produit un effet paralysant et conduit à l’inertie. Elle constitue une arme puissante dans le but de diriger. Elle est issue de certaines doctrines et suggestions qui assombrissent la lumière et qui n’incitent pas à la liberté et à la responsabilité.

    Faisons appel à notre conscience, à l’honnêteté, à l’équité, à l’amour et à l’humanisme, et surtout découvrons d’abord nous-mêmes la vérité dans notre réalité. Changeons-nous nous-mêmes et adoptons les hautes vertues, bien connus par tous dans le fond de chaque cœur.

    Cordialement

  3. Marc San

    Qui a la force de voir la Vérité dans sa totalité. Elle est insupportable et c’est pour cette raison qu’elle est rejetée par le plus grand nombre. Trop de remises en question seraient nécessaire. C’est pour cette raison que nous enfermons ce concept dans un tiroir que nous nommons “Théorie du complot”, une manière de ne pas voir ce qui dérange et de dévaloriser ceux qui soulèvent le voile.
    La Vérité, c’est que toutes les nations, les religions, les administrations et les gouvernements sont structurés pyramidalement sous le contrôle de la haute finance (Les forces de l’ombre). Si vous voulez une bonne place dans la société, alors il faut obéir, accepter, se soumettre. Pour ceux qui n’acceptent pas, les insoumis, il faut absolument qu’ils se préservent et préservent leurs familles. Restons concentrés à l’intérieur de soi et attendons que la Lumière revienne sur la Terre. Vous trouvez que le tableau est sombre, démoralisant et pessimiste, alors continuez à somnoler plutôt que d’écouter votre cœur. Un vent de changement commence à peine à souffler sur la Terre ; tenons nous prêts.

  4. PANTHEROZE

    Je pense que la fatalité, à l’échelle humaine, est une notion à ne pas ignorer. Aussi la notion du bien et du mal ne saurait-elle être liée à une question de race Noire ou Blanche.

  5. Richard Martel

    De toute façon, c’est la lumière qui permet aux ténèbres d’exister et ceci pour le bien de l’évolution individuelle et collective. La liberté est le plus grand bien pour l’individu de choisir de devenir partenaire avec le Divin. C’est le plus grand privilège qu’il nous ait été donné dans le souffle de Dieu.

  6. ymage134

    Je viens de lire avec attention la brève du Maître Serge Toussaint, pour lequel j’ai la plus grande considération. J’exprime mon étonnement du propos que je ne partage absolument pas! En effet, le libre arbitre de l’humain lui permet de réaliser le meilleur comme le pire! L’égoïsme, la cupidité, l’attrait du pouvoir, etc… emportent des individus dans des extrêmes épouvantables( les camps de la mort et autres horreurs….) Je ne développerai pas ici mon analyse, mais mes amis rosicruciens savent très bien que des groupes de pressions, les tenants de la puissance financière, ont pour objectifs de mettre le monde en coupe réglée à leur profit (certaines personnalités nommées et reconnues l’ont exprimé clairement…) Cela n’est peut-être pas une «théorie du complot» mais lui ressemble étrangement!

  7. Marc San

    L’apocalypse de saint Jean explique le contraire avec beaucoup de détails. Il ne s’agit pas de complot car comploter est contre le pouvoir en place. Là, par contre, c’est le pouvoir en place qui amène l’humanité consentante à la perte de son âme.

  8. Le Tigre

    Il est vrai qu’il existe des forts soupçons concernant la marche du monde. Nos dirigeants ne sont pas toujours d’une moralité irréprochable. Nous travaillons pour l’avènement d’un monde meilleur sur Terre.

  9. Jean-Michel

    Je ne sais pas si il y a complot, mais nous pouvons remarquer qu’il y a des choses bizarres qui se produisent un peu dans tous les pays. Si ce n’est pas des complots comment peut-on les appeler au niveau politique ? Souvent, en période électorale, dans votre pays et les autres, c’est affaire courante pour faire tomber des têtes.

    En ce qui concerne la fraternité noire elle n’existe pas, mais par contre ce qui nous empoisonne c’est le poison matérialiste qui nous entoure et bascule beaucoup trop de personnes dans les dettes, ou aussi les drogues et alcool qui entraînent la déchéance et le malheur dans les familles et je pense surtout aux enfants. Pour moi la fraternité noire c’est la mafia qui touche le monde entier.

  10. Pax Vobiscum

    À mon avis, la théorie du complot tire sa source de l’instinct grégaire des «losers» (perdants) lorsqu’ils sont confrontés à cette pénible évidence (fatalité): les hommes ne sont égaux que dans l’absolu. En pratique, cependant, il n’en est rien. Les qualités différentielles entre individus ou groupes sont le talent, le travail et la solidarité. C’est l’absence de ces «vertus», couplée à l’orgueil (sans fondement), qui enflamment leur imagination, au point de concevoir une échappatoire: la théorie du complot des individus ou groupes dont la réussite les agace.

  11. esther melèdje

    Lorsqu’il n’y a pas de danger pour la vie (danger de mort), il vaut mieux ne pas y prêter le flanc, et prendre de la hauteur de vue pour pouvoir rester objectif, et éviter de cette façon d’être pris dans un tourbillon négatif qui n’apporte pas souvent d’aide pour de bonnes décisions à prendre.

  12. Patrick

    Sans entrer dans les raisons psychologiques profondes, je citerai deux des nombreuses motivations des protagonistes de la théorie du complot :
    – délivrer une vérité cachée, ce qui a pour effet de valoriser celui qui la reçoit
    – identifier précisément les coupables, ce qui permet de simplifier le raisonnement dans la recherche des causes.
    La théorie du complot est absolument à rejeter.
    Dans l’histoire, les événements importants, comme les révolutions, ont été provoquées par un faisceau de crises multiples et non par un groupe qui se sont mis d’accord pour nuire. C’est plutôt dans la littérature, les films, les jeux vidéo…que l’on trouve ce type de scénario, qui plait aux lecteurs ou aux spectateurs.
    Aujourd’hui, je pense qu’il est préférable de redoubler de vigilance vis à vis des attitudes collectives basées exclusivement sur l’argent, qui pourraient amener des crises et donc agir davantage (si c’est possible). De même, il faudrait développer avec ardeur : la solidarité, la spiritualité et l’écologie.

  13. joel

    Merci beaucoup. Cette théorie est très facilement acceptable en Afrique où les hommes croient encore au “Magister dixit”. Prôner le contraire revient à être accusé de dixiple et pratiquant par ricochet de cette théorie.

Laisser un commentaire

*

Articles récents
Articles similaires