A propos de l’Université Rose-Croix Internationale

Email this to someoneShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+

L’Ancien et Mystique Ordre de la Rose-croix ne se limite pas à perpétuer l’enseignement qui lui est propre. Depuis le début du XXe siècle, il parraine également une université interne, connue sous le nom d’Université Rose-Croix Internationale (U.R.C.I.). D’une manière générale, son but est de promouvoir une approche spirituelle de la culture, tous domaines confondus. À cet effet, elle organise régulièrement des conférences, des séminaires et des congrès ouverts au public, annoncés régulièrement sur les sites de l’A.M.O.R.C. et de l’U.R.C.I. À ce jour, elle comporte une soixantaine de conférenciers et de conférencières qui interviennent sur environ 300 thèmes différents.

Par souci d’efficacité et de compétence, l’U.R.C.I. est divisée en plusieurs sections, parmi lesquelles une section en sciences physiques, en psychologie, en médecine, en musique, en astronomie, en égyptologie, en traditions et philosophies, auxquelles vient s’ajouter une section théâtre. Outre les conférences, les séminaires et les congrès proposés, l’U.R.C.I. publie régulièrement des articles dans la revue Rose-Croix, ainsi que des livres. Voici d’ailleurs la liste de ceux qu’elle a publiés jusqu’à présent :

  • L’Évolution – De la matière à la conscience
  • La Mort, l’autre côté de la vie
  • Les Rêves, messagers de l’âme
  • Les Grandes voies de l’amour
  • La Prière du cœur
  • Kabbale et Connaissance
  • L’Apocalypse de Jean – Lumières et clefs
  • Le Graal, une quête intérieure
  • Les Mystères de la mort et de la réincarnation
  • Les Glandes endocrines et notre santé
  • Les Oligo-Éléments – Équilibre vital
  • Propriétés physiques et psychiques des huiles essentielles
  • Le Stress et la découverte de soi
  • Utilisation pratique des compléments alimentaires – Vitamines et oligo-éléments
  • Votre santé selon les 4 tempéraments
  • Féminin actif, féminin solaire
  • Formes et nombres sacrés
  • Le karma
  • L’univers des mantras
  • La Voie cathare – Aux sources du christianisme
  • L’héritage spirituel de l’ancienne Égypte
  • Sia Néfer (roman)
  • L’Éducation – Une alchimie subtile
  • Dieu (livre collégial)
  • Musique et Mysticisme
  • Le Temps (livre collégial)
  • Le Pèlerinage à Compostelle : une quête spirituelle
  • La butte de Djeme (roman)
  • Contes d’amour et de paix

A priori, l’existence d’une section sciences physiques au sein de l’U.R.C.I. peut surprendre. Pourtant, c’est l’une des premières à avoir été créées. En cela, l’A.M.O.R.C. a toujours œuvré au rapprochement de la science et de la spiritualité. D’un point de vue rosicrucien, l’une et l’autre constituent les deux piliers sur lesquels l’humanité doit prendre appui pour s’élever dans la compréhension des mystères de l’existence. Certes, les scientifiques s’intéressent plutôt au « comment » des choses et les spiritualistes au « pourquoi ». Mais peut-on comprendre l’un sans chercher à comprendre l’autre ? Je ne le pense pas. C’est ainsi que les Rosicruciens accordent autant d’intérêt aux lois physiques qui régissent l’univers qu’aux raisons métaphysiques de son existence.

La plupart des universités classiques, sinon toutes, se consacrent à transmettre des connaissances intellectuelles, généralement dans le but de préparer les étudiants à la vie professionnelle. C’est là une perspective utile et nécessaire. Cela étant, la Connaissance, au sens le plus large, transcende les savoirs et les savoir-faire que l’on acquiert à travers les études scolaires et universitaires. Elle inclut également des connaissances liées à la dimension spirituelle de l’existence et fait écho à l’adage «Connais-toi toi-même», qui était gravé sur le fronton du temple de Delphes. C’est précisément ce qui motive les travaux entrepris sous l’égide de l’U.R.C.I.

Puisque je viens de me référer à la Grèce antique, il est peut-être utile de préciser que le mot «université», tel qu’il est employé dans l’appellation «Université Rose-Croix Internationale», a davantage le sens d’« académie » que d’« université », dans l’acception scolaire du terme. Autrement dit, il fait plutôt référence à l’école philosophique que Platon fonda à Athènes au IVe siècle avant notre ère, à l’endroit où se trouvait le tombeau d’Académos, héros de la mythologie grecque. Comme vous le savez certainement, cette école avait pour but, certes de transmettre des connaissances diverses dans de nombreux domaines, mais également et peut-être surtout de cultiver l’« amour de la sagesse », définition première du mot « philosophie ».

Serge Toussaint
Grand Maître de l’Ordre de la Rose-Croix

> A découvrir : Le site internet de l’Université Rose-Croix Internationale

 

Email this to someoneShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+