À propos de Noël

Bien que Noël marque la naissance de Jésus et soit donc une fête fondamentalement chrétienne, elle a pris une dimension universelle au fil du temps, de sorte que des Juifs, des Musulmans, des Bouddhistes et autres croyants, tout comme des athées, la célèbrent à leur manière. C’est le cas également de nombreux Rose-Croix. Pour un grand nombre d’êtres humains à travers le monde, elle est donc devenue un moment de partage en famille, durant lequel chacun s’évertue à être bienveillant.

En dépit du contexte morose dans lequel nous vivons depuis quelque temps, permettez-moi, en cette période de Noël, de vous souhaiter d’être heureux et sereins en compagnie de vos proches. Si vous êtes seul(e), je vous souhaite très sincèrement d’être une bonne compagnie pour vous-même et de connaître néanmoins des moments de bonheur.

Il y a quelque temps, j’ai écrit une prière universelle destinée à tous les hommes et toutes les femmes de bonne volonté. Peut-être nourrira-t-elle votre réflexion au cours des prochains jours ?

PRIÈRE UNIVERSELLE

« Dieu de tous les hommes, Dieu de toute vie,

Toutes les religions se réfèrent à Toi, mais Tu n’appartiens à aucune.

Tous les croyants Te vénèrent, mais aucun ne sait vraiment qui Tu es.

On s’adresse à Toi sous des noms divers et variés, mais aucun d’eux n’a Ta préférence.

On dit que Moïse T’a vu, que Jésus T’a parlé et que Mahomet T’a entendu, mais pour le commun des mortels, Tu demeures invisible et silencieux.

Juifs, Chrétiens, Musulmans et Autres se réclament de Toi, mais Tu ne fais aucune distinction entre eux et n’accordes pas Tes faveurs aux uns plutôt qu’aux autres.

Qui que Tu sois, inspire aux croyants comme aux athées des pensées, des paroles et des actions bienveillantes, afin qu’ils expriment le meilleur d’eux-mêmes.

Qu’ils s’éveillent à une spiritualité fondée davantage sur la connaissance que sur la croyance, et cultivent entre eux le respect et la tolérance.

Qu’ils fassent de leur vie une quête de sagesse, et de la sagesse le fondement du bonheur auquel ils aspirent.

Qu’ils comprennent que l’humanité est une en essence, qu’ils sont des âmes-sœurs, et qu’ils sont destinés à s’aimer.

Qu’ils fassent en sorte que l’harmonie, la fraternité et la paix règnent entre tous les êtres, tous les peuples et toutes les nations.

Qu’ils considèrent la nature comme le plus beau des sanctuaires, et les animaux comme leurs frères d’évolution.

Qu’ils voient dans la Terre un chef-d’œuvre de la Création, dans la Création une émanation du Divin, et dans le Divin la source même de leur existence. »

Partager cet article
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur linkedin
Articles récents
Articles similaires