Rose-Croix et avenir

L’Ordre de la Rose-Croix a des origines (très) lointaines, puisqu’il remonte à l’Égypte antique sur le plan traditionnel et au tout début du XVIIe siècle sur le plan historique. Depuis, il a perduré à travers les âges sous des appellations différentes, en alternant des cycles d’activité et des cycles de sommeil. Sa dernière résurgence a eu lieu en 1909, sous l’appellation « Ancien et Mystique Ordre de la Rose-Croix ». De nos jours, l’A.M.O.R.C. s’étend au monde entier et œuvre à travers des juridictions de langue : française, mais également anglaise, allemande, espagnole, italienne, portugaise, russe, néerlandaise, japonaise… Cela étant, l’enseignement reçu par ses membres est le même dans tous les pays. Il se présente sous forme de fascicules qui leur sont adressés dans leur langue à raison de quatre par mois, ou auxquels ils ont accès par internet. Ceux qui le souhaitent peuvent également se rendre dans des Organismes locaux, ce qui leur permet d’échanger et de nouer des relations fraternelles.

Le cycle actuel de l’Ancien et Mystique Ordre de la Rose-Croix

Depuis sa résurgence en 1909, l’A.M.O.R.C. n’a cessé d’évoluer et de s’adapter à l’évolution des mentalités et de la technologie, sans jamais trahir ses idéaux ni s’écarter de son but : transmettre son enseignement aux personnes susceptibles d’être intéressées. C’est ce qui explique pourquoi celui-ci est désormais accessible par internet. Par ailleurs, il est régulièrement actualisé, afin que son contenu, notamment pour ce qui concerne les sujets à caractère scientifique, soit en adéquation avec les dernières découvertes. Précisons que cette actualisation se fait en coopération avec l’Université Rose-Croix Internationale, qui inclut diverses sections : sciences physiques, médecine, psychologie, égyptologie, écologie, informatique, traditions et philosophies… Quant aux sujets purement mystiques, ils ne nécessitent pas vraiment d’être actualisés, tout du moins dans le fond, puisqu’ils sont conformes à ce que la Tradition rosicrucienne enseigne depuis des siècles.

Comme cela a été précisé, l’Ordre de la Rose-Croix, depuis son apparition historique au début du XVIIe siècle (en 1614), a alterné des cycles d’activité et des cycles de sommeil, et c’est en 1909 que l’A.M.O.R.C. a commencé son cycle actuel pour s’étendre progressivement au monde entier. On peut donc se demander si celui-ci va devenir inactif dans un futur plus ou moins proche. À ce jour, l’ensemble de ses dirigeants, tous pays confondus, n’envisagent pas de le mettre en sommeil, car ils considèrent qu’il a peut-être plus que jamais sa raison d’être et de perdurer. En effet, en cette période où l’humanité se cherche désespérément et manque de perspective, son enseignement et sa philosophie peuvent lui être très utiles, d’autant que de plus en plus de personnes se posent des questions existentielles et s’interrogent sur ce qu’il faudrait faire pour rendre le monde meilleur. Il faut d’ailleurs noter que son site internet est de plus en plus consulté.

Rose-Croix et avenir

Si l’humanité veut surmonter la crise généralisée à laquelle elle est confrontée depuis plusieurs décennies, et par là même se donner un avenir prometteur, elle doit impérativement faire de la spiritualité, de l’humanisme et de l’écologie les fondements de ses choix de société. Tel est précisément le thème de l’« Appellatio Fraternitatis Rosae-Crucis », Manifeste que l’A.M.O.R.C. a publié en 2016 sur un plan mondial. La conclusion parle d’elle-même : « Au regard de tout ce qui précède, nous souhaitons plus que jamais que l’humanité se donne une orientation spiritualiste, humaniste et écologiste, afin qu’elle renaisse à elle-même et cède la place à une “nouvelle humanité”, régénérée sur tous les plans. Les Rose-Croix du XVIIe siècle en appelaient déjà à cette régénération dans la “Fama Fraternitatis”. Rejeté par les conservatismes religieux, politiques et économiques de l’époque, cet appel précurseur n’a été entendu que par les penseurs libres. Au regard de la situation actuelle du monde, il nous a semblé utile et nécessaire de le renouveler ouvertement, en espérant qu’il trouve cette fois-ci un écho favorable auprès du plus grand nombre… »

De nos jours, la plupart des personnes qui sont en quête de spiritualité (et non de religiosité) le font individuellement en lisant des livres, en assistant à des conférences, en participant à des séminaires, en “surfant” sur internet… Une telle démarche est tout à fait respectable. Cela étant, il y a là un risque de confusion et de dispersion, ce qui n’est pas le cas lorsque l’on suit l’enseignement de l’A.M.O.R.C., lequel est complet en lui-même et structuré par degrés (12 au total). Par ailleurs, qu’ils en aient conscience ou non, les êtres humains ont besoin de se rencontrer, d’échanger et de mener des travaux en commun. On peut même supposer que l’excès d’individualisme qui prévaut actuellement dans la plupart des sociétés modernes en viendra à leur redonner le désir d’être ensemble. C’est pourquoi l’Ordre de la Rose-Croix, parallèlement à l’enseignement individuel qu’il dispense à ses membres, continuera à leur donner la possibilité de se réunir régulièrement et de vivre l’esprit de fraternité qui lui est si cher.

Partager cet article
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur linkedin
Articles récents
Articles similaires