Quel avenir pour les Rose-Croix ?

Les origines de la Rose-Croix

L’Ordre de la Rose-Croix a des origines (très) lointaines, puisqu’il remonte à l’Égypte antique sur le plan traditionnel et au tout début du XVIIe siècle sur le plan historique. Depuis, il a perduré à travers les âges sous des appellations différentes, en alternant des cycles d’activité et des cycles de sommeil. Sa dernière résurgence a eu lieu en 1909, sous l’appellation « Ancien et Mystique Ordre de la Rose-Croix ». De nos jours, l’A.M.O.R.C. s’étend au monde entier et œuvre à travers des juridictions de langue : française, mais également anglaise, allemande, espagnole, italienne, portugaise, russe, néerlandaise, japonaise… Cela étant, l’enseignement reçu par ses membres est le même dans tous les pays. Il se présente sous forme de fascicules qui leur sont adressés dans leur langue à raison de quatre par mois, ou auxquels ils ont accès par internet. Ceux qui le souhaitent peuvent également se rendre dans des Organismes locaux, ce qui leur permet d’échanger et de nouer des relations fraternelles.

L’enseignement rosicrucien

Depuis sa résurgence en 1909, l’A.M.O.R.C. n’a cessé d’évoluer et de s’adapter à l’évolution des mentalités et de la technologie, sans jamais trahir ses idéaux ni s’écarter de son but : transmettre son enseignement aux personnes susceptibles d’être intéressées. C’est ce qui explique pourquoi celui-ci est désormais accessible par internet. Par ailleurs, il est régulièrement actualisé, afin que son contenu, notamment pour ce qui concerne les sujets à caractère scientifique, soit en adéquation avec les dernières découvertes. Précisons que cette actualisation se fait en coopération avec l’Université Rose-Croix Internationale, qui inclut diverses sections : sciences physiques, médecine, psychologie, égyptologie, écologie, informatique, traditions et philosophies… Quant aux sujets purement mystiques, ils ne nécessitent pas vraiment d’être actualisés, tout du moins dans le fond, puisqu’ils sont conformes à ce que la Tradition rosicrucienne enseigne depuis des siècles.

Symbole de l'Ordre de la Rose-Croix, représentant un portail, avec une rose-croix en son centre, et l'inscription "Antiquus Mysticusque Ordo Rosae Crucis" (traduction latine de l'Ancien et Mystique Ordre de la Rose-Croix)
C’est en 1909 que l’Ancien et Mystique Ordre de la Rose-Croix a commencé son cycle actuel d’activité.

Le cycle actuel de l’A.M.O.R.C.

Comme cela a été précisé, l’Ordre de la Rose-Croix, depuis son apparition historique au début du XVIIe siècle (en 1614), a alterné des cycles d’activité et des cycles de sommeil, et c’est en 1909 que l’A.M.O.R.C. a commencé son cycle actuel pour s’étendre progressivement au monde entier. On peut donc se demander si celui-ci va devenir inactif dans un futur plus ou moins proche. À ce jour, l’ensemble de ses dirigeants, tous pays confondus, n’envisagent pas de le mettre en sommeil, car ils considèrent qu’il a peut-être plus que jamais sa raison d’être et de perdurer. En effet, en cette période où l’humanité se cherche désespérément et manque de perspective, son enseignement et sa philosophie peuvent lui être très utiles, d’autant que de plus en plus de personnes se posent des questions existentielles et s’interrogent sur ce qu’il faudrait faire pour rendre le monde meilleur. Il faut d’ailleurs noter que son site internet est de plus en plus consulté.

L’« Appellatio Fraternitatis Rosae-Crucis »

Si l’humanité veut surmonter la crise généralisée à laquelle elle est confrontée depuis plusieurs décennies, et par là même se donner un avenir prometteur, elle doit impérativement faire de la spiritualité, de l’humanisme et de l’écologie les fondements de ses choix de société. Tel est précisément le thème de l’« Appellatio Fraternitatis Rosae-Crucis » (L’Appel des Rose-Croix), Manifeste que l’A.M.O.R.C. a publié en 2016 sur un plan mondial. La conclusion parle d’elle-même : « Au regard de tout ce qui précède, nous souhaitons plus que jamais que l’humanité se donne une orientation spiritualiste, humaniste et écologiste, afin qu’elle renaisse à elle-même et cède la place à une “nouvelle humanité”, régénérée sur tous les plans. Les Rose-Croix du XVIIe siècle en appelaient déjà à cette régénération dans la “Fama Fraternitatis”. Rejeté par les conservatismes religieux, politiques et économiques de l’époque, cet appel précurseur n’a été entendu que par les penseurs libres. Au regard de la situation actuelle du monde, il nous a semblé utile et nécessaire de le renouveler ouvertement, en espérant qu’il trouve cette fois-ci un écho favorable auprès du plus grand nombre… »

Couverture du manifeste de l'Ordre de la Rose-Croix "Appellatio Fraternitatis Rosae Crucis".
En 2016, l’Ordre de la Rose-Croix a publié l' »Appellatio Fraternitatis Rosae Crucis« , manifeste dans lequel il invite l’humanité à se donner une orientation spiritualiste, humaniste et écologiste.

La Fraternité rosicrucienne

De nos jours, la plupart des personnes qui sont en quête de spiritualité (voire de religiosité) le font individuellement en lisant des livres, en assistant à des conférences, en participant à des séminaires, en “surfant” sur internet… Une telle démarche est tout à fait respectable. Cela étant, il y a là un risque de confusion et de dispersion, ce qui n’est pas le cas lorsque l’on suit l’enseignement de l’A.M.O.R.C., lequel est complet en lui-même et structuré par degrés (12 au total). Par ailleurs, qu’ils en aient conscience ou non, les êtres humains ont besoin de se rencontrer, d’échanger et de mener des travaux en commun. On peut même supposer que l’excès d’individualisme qui prévaut actuellement dans la plupart des sociétés modernes en viendra à leur redonner le désir d’être ensemble. C’est pourquoi l’Ordre de la Rose-Croix, parallèlement à l’enseignement individuel qu’il dispense à ses membres, continuera à leur donner la possibilité de se réunir régulièrement et de vivre l’esprit de fraternité qui lui est si cher.

Partager cet article

Cet article a 12 commentaires

  1. Filos

    Dans le monde du visible, tout change. Mais tout ce qui change ne disparaît pas. Au contraire, il semble qu’il se transforme en une nouvelle chose dérivée de la première qui s’améliore et s’illumine davantage. Tout ceci ne se fait pas sans la main des hommes et de femmes de bonne volonté. Dans un autre cas, lorsqu’une belle Tradition disparaît par le fait des hommes qui ne comprennent pas, comme un ruisseau dans une rivière, elle se verse dans une autre, bien meilleure. Les âmes qui en faisaient partie migrent dans une autre. Les Traditions humaines de valeur inestimable changent, mutent, fusionnent et tendent vers l’Unité première d’où elles émanent. Dans une grande partie de l’Afrique, la Tradition qui élevait les hommes en hommes intègres, Abashingantahe, les notables, est en sommeil. Les africains en quête de sagesse, des philosophes, cherchent et trouvent des traditions qui les intègrent, parmi lesquelles la Rose-Croix : une Tradition universelle accessible à tous les citoyens du monde. Si les hommes de la Terre le veulent bien, et en particulier les rosicruciens, l’avenir pour la Rose-Croix est rose et plus fort, même si ce n’est qu’un vœu !

  2. marie

    Je pense que l’AMORC a plus que jamais sa raison d’être dans le climat et les difficultés actuels. Nous devons travailler à faire connaître la spiritualité afin d’élever les consciences et réaliser un jour une vraie fraternité mondiale. Marie

  3. Malick Abdoulaye Ba

    Quel avenir pour les Rose-Croix en Afrique?
    Un grand effort reste à faire pour se départir des croyances et superstitions de toutes sortes afin de s’orienter vers la véritable connaissance. Les mutations en cours fragilisent les messages religieux et certains « croyants » tentent de s’accrocher désespérément à des nouveaux maîtres à penser qui les enfoncent de plus en plus dans l’ignorance.
    Il faut espérer que nombre d’entre eux s’intéressent davantage à la connaissance et que nous puissions nous faire connaitre à eux et eux à nous…

  4. Vivaldi

    Etant donné que nous sommes actuellement à une période où certaines informations sont devenues plus accessibles et que beaucoup de jeunes durant ces deux (2) dernières décennies se sont montrés plus intéressés à la spiritualité encore celle de la Rose-Croix en qui et par qui ils trouvent une formation qui pourrait permettre à l’homme plus particulièrement les jeunes de mieux s’épanouir; n’est-ce-pas un bon signe d’avenir prometteur ? Car nous savons tous que les jeunes représentent l’avenir de toute structure organisée. Donc, avec l’actualisation régulière de nos approches par rapport aux contextes qui pourraient se présenter devant nous tout en conservant notre originalité, on pourrait être garantie que la Rose-Croix restera vivante pour bon et bon nombre d’années.

  5. bolcato

    L’écologie est un mot que l’on entend souvent dans les média. La prise de conscience du problème est elle pour autant effective ?
    Si l’on considère que la cause la plus profonde de la crise que nous vivons dans ce domaine se situe dans le fonctionnement même de notre conscience objective, l’on pourrait considérer que la solution au problème se situe à ce niveau. Nous héritons d’un passé, d’une histoire, dans laquelle la survie de l’individu et de l’espèce se posait quotidiennement. Notre cerveau a élaboré des circuits neuronaux dit de la récompense qui, par le biais de la sécrétion de dopamine, apporte du plaisir lorsque notre comportement va dans le sens de la survie : l’alimentation, la reproduction, l’acquisition de nouvelles connaissances sur notre environnement, mais également la conquête de nouveau espaces, la domination des autres et de la nature. Les gênes des individus dominants se sont répandus beaucoup plus que ceux des non dominants, car leurs facultés de procréation étaient supérieures. L’espèce humaine actuelle possède en majorité ces gênes issus des dominants. Un comportement pro survie, apportant une satisfaction, devient délétère pour l’ensemble de la planète et des écosystèmes.
    La spiritualité, permettant de transcender, de sublimer ces pulsions dominatrices est à mon sens la seule voie permettant de corriger ce bug neuronal. C’est la raison pour laquelle je pense qu’un ordre initiatique traditionnel tel que l’ordre de la rose croix a toute sa place à notre époque. Bien entendu d’autre traditions authentiques, telles que le bouddhisme ont également un rôle fondamental à jouer. C’est en considérant la complémentarité de ces voies spirituelles que l’on peut se permettre de retrouver un peu d’optimisme. Mathieu Ricard disait : « Il est trop tard pour être pessimiste ! »

  6. Colette

    Quoique on en dise, l’avenir se prépare.

  7. Isora

    Un jour Rabelais, énonçait : « science sans conscience n’est que ruine de l’âme. » De cette citation qui aide à redéfinir la loi du progrès en philosophie et différencie le savoir de la connaissance, ce chemin de recherche, ce guide, en somme la voie du progrès intense qui a vocation à être partagée d’où le progrès véritable dans une civilisation actualisée et présente, c’est peut-être là que se trouve aussi l’avenir des Rose-Croix. cordialement.

  8. esther meledje

    L’avenir des Rosicruciens est assimilable à une acquisition d’un C.D.I.. C.D.I. signifiant ici, Connaissances à Durée Indéterminée. Cette analogie démontrant que les membres sincères, même en cessant d’être membres de l’A.M.O.R.C. ont leur être enrichi de l’apprentissage, sauf dans des cas exceptionnels où l’A.M.O.R.C. les a « quittés ». Merci. (esther melèdje)

  9. Dominique Walker

    Un enseignement venu d’un lointain passé, dans l’étonnante modernité du présent, pour la construction humaniste et spiritualiste du futur.

  10. Jean-Guy

    L’humanité est arrivée aujourd’hui à un point où elle devra faire des choix courageux si elle souhaite construire un avenir meilleur. Pour cela, ses aspirations doivent tendre vers un idéal non politique et adogmatique, loin de tous les clivages, pour s’unir dans un élan commun. Comment ne pas rêver d’un monde où chacun pourrait vivre décemment, paisiblement, et réconcilié avec la nature ? Comme le disait Théodore Monod,  » L’utopie n’est pas l’irréalisable, mais l’irréalisé », une parole très rosicrucienne en essence…

  11. Martine

    Quand on étudie son histoire, on se rend compte que l’Ordre n’est jamais entré complètement en sommeil dans le monde. Car d’une manière ou d’une autre ses activités ont perduré à travers le temps et l’espace. Par exemple quand il entrait en sommeil dans tel pays, il continuait ses activités dans tel autre et ainsi de suite… Pour finir le cycle de sommeil s’il doit être, ne pourrait s’appliquer de façon globale et identique, mais restera particulier à l’histoire et l’actualité de chaque pays.

  12. Vivaldi

    Nous pensons qu’a cette situation que vit l’humanité il y a plus que nécessité pour que l’A.M.O.R.C. a travers son enseignement continue d’accompagner les gens surtout ceux qui sont en quête de spiritualité, ce qui pourrait garantir l’avenir des humains avec un état de conscience plus éveillé et nous conduit vers un monde de Paix, d’Amour et de Fraternité entre les humains.

Laisser un commentaire

*

Articles récents
Articles similaires